ISLANDE 2016-2018 - Sophie Hatier
ISLANDE 2016-2018
Loin des jardins - Far from gardens
Formats: 100x100 cm et 60x60 cm
Pour réaliser ce travail, j’ai voyagé seule plusieurs semaines en Islande, en immersion totale dans cette nature très variée, rude, sauvage, vivante, mouvante (volcans, geysers, chutes d’eau, fumerolles, solfatares, glaciers...) ou règne un sentiment de terre originelle. Une île ou l’on a conscience, à chaque instant, de faire partie d’un tout qui nous dépasse et que nous ne pouvons maitriser. Dans ce contexte pas d’humanisme, pas de territoire, mais un rendez-vous radical avec la terre et les éléments.
Partie en voiture de France, j’ai pris le ferry au nord du Danemark. Un trajet qui donne la mesure de l’isolement de cette terre.
Une fois arrivée, je me suis laissée guider par les lumières, les éléments, marchant la journée et bivouaquant le soir. Camper c’est rester proche, avec.
Une expérience hors des mots, visuelle, sensitive.
Des images organiques.

Dans un deuxième temps j’ai réalisé une série de portraits intitulée "Comme des montagnes" en accord avec ces paysages, les lumières sourdes et les teintes du Nord. Les personnes y sont photographiées au même titre que les montagnes, les rivières, les volcans...
Des portraits qui cherchent une beauté sans complaisance.


« Far from gardens » 2015 - 2018

These images are in sizes: 100 x100 cm or 60x60 cm.
No legend, just a text to introduce them.

In order to make these pictures, I have travelled alone for many weeks in Iceland, in full immersion in this extremely diverse and lively nature (volcanoes, geysers, waterfalls, gas and smoke, solfataras, glaciers...). There, a feeling of original land prevails. The living and forming earth. An island where we are aware, at all times, that we are part of a whole that exceeds us and that we cannot control.
In this series no humanism, no territory but a radical appointment with nature and natural elements.
Having left France with my car, I ended up in Iceland where I followed the light and the elements, setting up my camp wherever they led me. Camping is staying close to it.
An experience out of words, visual, sensitive.

at the same time, I made some portraits in accordance with these Northern landscapes, dark lights and colours, where people are pictured in the same way as the mountains, rivers, volcanoes…These portraits are in search of uncompromising beauty.
organic images in both cases
Try a cosmic approach

Top